La quasi-totalité du vignoble alsacien est classée en 53 Appellations d’Origine Contrôlée :

  •     L’AOC Alsace avec ses dénominations sous régionales et ses mentions complémentaires
  •     L’AOC Crémant d’Alsace
  •     Les 51 AOC Alsace Grand Cru

AOC Alsace

L’AOC Alsace, datant de 1962, concerne les vins issus de parcelles ayant fait l’objet d’une délimitation rigoureuse et précise qui s’appuie sur les noyaux historiques de production. Elle comprend soit l’un des cépages d’Alsace, il sera la plupart du temps cité sur l’étiquette, soit un vin blanc d’assemblage comportant généralement la mention Edelzwicker ou Gentil.
L’appellation a été complétée par des dénominations géographiques, les « Communales » et les « Lieux-dits », que vous pouvez retrouver sur l’étiquette de la fameuse bouteille au long col, dénommée « flûte d’Alsace », protégée et obligatoire pour les vins tranquilles.

Les « communales » ou « sous-régionales » ont des règlementations plus restrictives que l’AOC Alsace : encépagement, densité de plantation, règles de taille, palissage, maturité des raisins et rendements. 13 communes ou entités intercommunales ont fait l’objet d’une délimitation stricte et peuvent être indiquées en complément de l’AOC Alsace : Bergheim, Blienschwiller, Côtes de Barr, Côte de Rouffach, Coteaux du Haut-Koenigsbourg, Klevener de Heiligenstein, Ottrott, Rodern, Saint-Hippolyte, Scherwiller, Vallée Noble, Val Saint-Grégoire, Wolxheim.

Les « lieux-dits », à la réglementation encore plus stricte, sont délimités selon un terroir particulier qui offre en plus du caractère fruité du cépage, une minéralité singulière à son sol et à son terroir. 

Deux mentions s’ajoutent à la panoplie des vins d’Alsace (AOC Alsace et AOC Grands Crus)

Mentions Vendanges Tardives et Sélection de Grains Nobles

Vins moelleux et liquoreux d’exception, les raisins ont atteint des niveaux de surmaturation très importants, lié au passerillage et à la pourriture noble (Botrytis Cinerea), et concentrent donc leurs éléments. Ils sont récoltés plusieurs semaines après le début officiel des vendanges.

L’Alsace réunit les conditions climatiques idéales à ce type de vin. En effet, les automnes aux brouillards matinaux et aux après-midis ensoleillées favorisent l’apparition de la pourriture noble. Mais toutes les années ne sont pas propices à la production de ces cuvées, ce qui les rend d’autant plus exceptionnelles.

Seuls les quatre cépages nobles sont autorisés (Riesling, Gewurztraminer, Pinot Gris, Muscat).

AOC Crémant d’Alsace

Appellation d’origine contrôlée depuis 1976, ces vins effervescents, blancs ou rosés, sont élaborés exclusivement à base de Pinot blanc, d’Auxerrois, de Pinot noir, de Riesling, de Pinot gris ou de Chardonnay. Le Crémant d’Alsace est vinifié selon la méthode traditionnelle champenoise et se caractérise par une grande finesse et une folle élégance. Récolté plus tôt que les autres, ils préservent ainsi la fraîcheur et la jeunesse au travers d’arômes d’agrumes et de fleurs blanches. 

AOC Alsace Grand cru

Appellations reconnues dès 1974, il existe actuellement 51 lieux-dits classés et strictement délimités, situés sur les collines sous-vosgiennes.

Les Grands Crus se distinguent par des terroirs privilégiés où la géologie, le climat et l’exposition forment un accord exceptionnel. Les Grands Crus sont issus des cépages nobles : le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot Gris ou le Muscat. 

Découvrez tous les grands crus