Accueil > 

Le Domaine

Présentation

Nous sommes une petite exploitation familiale (5 ha) située sur la route des vins au cœur du vignoble alsacien à Ammerschwihr (entre Colmar et Kaysersberg). Nous cultivons nos vignes depuis 30 ans sans chimie et nos vins sont certifiés en Agriculture Biologique à partir du millésime 2016.


Depuis 2012, Marc est épaulé par son fils Thomas. A la suite d’études dans l’environnement, il a souhaité revenir sur l’exploitation. Depuis début 2014, c’est désormais lui qui perpétue la tradition familiale en étant la troisième génération de viticulteurs à soigner les vignes et vendre sa production en bouteilles. Il affirme encore davantage les convictions environnementales de l’entreprise avec la certification en Agriculture Biologique depuis le millésime 2016. Il explore également de nouvelles techniques comme la biodynamie ou l’agriculture de conservation (suppression du labour) afin de s’adapter aux changements climatiques.


Une anecdote ou histoire à propos de son métier

Nous avons un foudre (tonneau de forme ovale typiquement alsacien) qui a été touché par un éclat d'obus pendant la guerre, qui s'est seulement consumé et qui a été sauvé en l'éteignant avec le vin qu'il y avait dedans car il n'y avait plus d'eau. Ce tonneau est toujours en activité aujourd'hui et a le teint plus bronzé que les autres !

Un personnage ou événement emblématique du domaine

Autrefois, notamment avant guerre, chaque famille alsacienne possédait quelques terres qu’elle cultivait en complément d’une activité principale. Ainsi, le père de Jérôme TEMPÉ, bien que charron de métier (fabrication de roues en bois), soignait en parallèle un peu moins d’un hectare de vignes. A son décès en 1939, Jérôme continue d’exercer les deux activités malgré son jeune âge (15 ans). Revenu de la Seconde Guerre mondiale, il découvre Ammerschwihr totalement détruit par les bombardements. Lors de la reconstruction, il saisit l’opportunité de sortir du centre ville historique afin de disposer d’une surface plus importante, nécessaire au développement de ses deux activités. A la fin des années 1950, ne voyant plus d’avenir dans le charronnage, Jérôme TEMPÉ décide de commercialiser son vin en bouteilles (il était auparavant vendu à des négociants).

Le coup de coeur du vigneron

L'inattendu, un moyen de mettre en avant un cépage trop peu valorisé !