Accueil > 

Le Domaine

Présentation

1871 « Vins naturels, Vins fins ! » Telle est notre devise depuis 1871. En 1871, Jean Dirler fonda les Vins Dirler en s’installant comme « gourmet » dans le petit village de Bergholtz. Sa devise reste actuelle 5 générations plus tard. Aujourd’hui Ludivine et Jean Dirler ont uni leurs vies et leurs vignes et exploitent les 18 hectares du Domaine Dirler-Cadé, dont 42 % sont classés dans les Grands Crus Kitterlé, Kessler, Saering et Spiegel. Plus que jamais ils élaborent de très grands vins fins sur des terroirs uniques d’érosion de grès du Buntsandstein, de calcaire de l'Oligocène et volcano-sédimentaire, en s’inspirant des méthodes naturelles de la Biodynamie.


C’est au cours d’un stage avec François Bouchet en 1996/1997 que Jean et son père Jean Pierre furent convaincus que la Biodynamie est la meilleure voie possible pour produire des vrais vins de terroirs. Après des essais très prometteurs en 1997, ils se lancent dans cette pratique sur tout le domaine en 1998. Les vignes sont labourées à l’automne et au printemps et un enherbement naturel est recréé en été pour éviter les ravinements dus aux orages et favoriser la biodiversité. Certaines vignes très étroites ou en terrasses sont travaillées à l’aide d’un cheval de trait. L’ensemble du travail en cave vise à préserver au mieux l’expression de nos terroirs dans les vins. Après un tri méticuleux des raisins à la vigne, avec souvent des passages multiples, un pressurage lent d’une durée de 7 heures en moyenne des grappes entières est réalisé pour les vins blancs. Pour le Pinot Noir les raisins sont égrappés puis macérés pendant environ 15 jours. Les fermentations démarrent spontanément et s’achèvent au bout d’un à plusieurs mois. Après un élevage prolongé sur lies en foudres ou cuves inox, les vins sont mis en bouteilles juste avant la récolte suivante.


Une anecdote ou histoire à propos de son métier

Nous avons trouvé un lien très fort entre les 4 Grands Crus de Guebwiller et Bergholtz que nous exploitons : Kitterlé, Saering, Kessler et Spiegel avec les Eléments Terre, Eau, Feu et Air. A partir du millésime 2019, ces Eléments figurent sur nos étiquettes de Grands Crus : Kitterlé(Terre)/Saering(Eau)/Kessler(Feu)/Spiegel(Air)

Ce qui le différencie des autres (travail de la vigne, mode de culture , nouvelles expérimentations)

Le cœur de notre travail en Biodynamie est l’usage des préparations, qui sous forme d’impulsions énergétiques, visent à améliorer la qualité de la terre, à favoriser l’enracinement profond de la vigne et aider à un développement harmonieux des feuilles, des fleurs et des fruits. Pour renforcer les défenses naturelles de la vigne, nous employons différentes tisanes et décoctions : ortie, prêle, osier, reine des prés. Depuis quelques années des nichoirs à mésanges sont mis en place dans les parcelles afin de permettre à ces oiseaux de s’y installer et de consommer les éventuels vers de la grappe. Des haies sont également implantées dans nos parcelles pour préserver la biodiversité.

Ce que le vigneron préfère dans son métier

Retranscrire chaque millésime dans nos vins, terroir par terroir, en partager les secrets avec nos clients.

Un personnage ou événement emblématique du domaine

La visite de Thierry Le Luron à Bergholtz le 5 avril 1984 restera à tout jamais gravé dans l'histoire de notre maison. Thierry Le Luron durant sa visite en Alsace, a inauguré l'enseigne des Vignerons Indépendants d'Alsace avec le nom de notre domaine. Il a d'ailleurs dédicacé le livre d'Or : "Breton en Alsace, j'aime votre vin aux antipodes du mauvais goût. Chez Dirler, c'est tout Bon !" "Vins Naturels, Vins Fins" Telle est la devise sous l'influence de laquelle en 1871, Jean Dirler commença la vente des Vins : "L'extension que mon affaire a prise depuis cette époque me prouve que la voie dans laquelle je suis entré est la bonne et que, seuls, les vins naturels ont les chances d'un succès durable. Propriétaire de vignes moi-même et gourmet en relations avec les vignerons les plus consciencieux seulement, je ne fournis que des vins rigoureusement purs...". Visionnaire, précurseur, Jean Dirler se lance dans la production de mousseux dès 1890. Gourmet en vins, il propose à la vente des vins vieux de 1834 et 1865 de Guebwiller sur son tarif datant de la fin du 19ème siècle.

Ce dont le vigneron est le plus fier

La culture biodynamique depuis 1998 sur l'ensemble de nos coteaux même les plus escarpés, où nous labourons à l'aide du cheval. Planter des sélections massales sur toutes nos plantations depuis 1995 et trouver la meilleure adéquation végétal-terroir.

L'accord met-vin du vigneron

Nous recommandons de servir en accord avec notre Muscat 2018 Grand Cru Saering, des oranges finement émincées avec du fenouil frais, huile d'olive, sel de guérande et poivre ou tout simplement du fromage de brebis à la ciboulette, ail des ours, basilic ou tomates séchées

Le coup de coeur du vigneron

Riesling 2018 Grand Cru Kessler HW : Issu de la parcelle mythique de la Heisse Wanne, les terrasses de grès ont été plantées en 1959 et sont labourées avec le cheval depuis 1999. Puissant et à la fois ciselé, vibrant avec sa forte dimension minérale. ce Kessler accompagne admirablement la salinité du homard bleu.

Les recommandations touristiques du vigneron

Recommandation touristique à proximité du domaine

La visite de l'église romane St Léger à Guebwiller/Le Couvent des Dominicains à Guebwiller/Le Musée Théodore Deck de Guebwiller/L'abbaye de Murbach/L'Ecomusée à Ungersheim.

Son lieu préféré dans le vignoble ou en Alsace

Les carrières de grès de Bergholtz/Le promontoire rocheux du Grand Cru Kitterlé à Guebwiller avec vue sur les Vosges, les Alpes, la Plaine d'Alsace et la Forêt Noire/Le sommet du Petit Ballon avec accès par la Vallée de Guebwiller.

Son expérience incontournable

Prendre le temps de traverser le vignoble à pied et découvrir les 4 Grands Crus de Bergholtz et de Guebwiller. S'imprégner de la beauté du lieu, de la diversité géologique qu'offre le champ de fractures de Guebwiller.

Sa recommandation de restauration

Restauration gastronomique : La Petite Auberge à Bergholtz ou L'Arbre Vert à Berrwiller Spécialités alsaciennes : La Taverne du Vigneron à Guebwiller ou Le Vallon à Guebwiller

Sa recommandation d'hébergement

Hôtel Le Beaupré à Guebwiller/Hôtel-Restaurant L'Aigle d'Or à Rimbach